Vallée de la chiers

De Remilly-Ailli­­­­court à La Ferté-sur-Chiers, la vallée serpente en un vaste ensemble de plus de 4 200 hectares. Ses noues, ses bras morts et ses prai­­­­ries pâtu­­­­rées forment des paysages favo­­­­rables à la détente et accueillent bon nombre d’espèces végé­­­­tales et animales. 137 espèces d’oiseaux y sont recen­­­­sées. Limi­­­­coles et anati­­­­dés y cotoient les oiseaux migra­­­­teurs de passage.

Vallée de l’aunois

Les bois et prai­­­­ries du ruis­­­­seau de l’Aunois, au nord-est de Messin­­­­court, invitent à la contem­­­­pla­­­­tion. Le cassis sauvage, la reine des prés et le cirse maraî­­­­cher s’y cachent… se dévoi­­­­lant aux plus curieux d’entre nous !

La Forêt du Mont-Dieu

La forêt du Mont-Dieu couvre plus de 1 100 hectares. Très ancienne, elle figu­­­­rait déjà sur les cartes du XVIIIe siècle ! Située sur les hauteurs de la plaine allu­­­­viale de la Bar, elle présente des peuple­­­­ments fores­­­­tiers d’une grande richesse et des paysages divers : forêts, prai­­­­ries de l’abbaye du Mont-Dieu, étangs, rose­­­­lières. On peut par ailleurs y rencon­­­­trer la prêle d’hiver, le cassis sauvage, deux espèces végé­­­­tales rares. Avec un peu de patience et d’obser­­­­va­­­­tion, vous pour­­­­rez peut-être y croi­­­­ser la chouette chevêche, le pic épei­­­­chette, ou encore le milan royal !

Le chêne légen­­­­daire de montpy

En face de la Char­­­­treuse, à envi­­­­ron 200 m, emprun­­­­tez le raidillon qui part de la D 230 :

Vous pour­­­­rez ainsi admi­­­­rer le chêne de Montpy, âgé d’envi­­­­ron 350 ans, avec ses 4,30 m de circon­­­­fé­­­­rence et ses 30 m de hauteur.

Sa première branche se tient à 17 m au-dessus du sol ce qui lui a valu d’être inscrit à l’inven­­­­taire natio­­­­nal des Eaux et Forêts.

A voir égale­­­­ment : Forêt de Belval, Beau­­­­mont-en-Argonne

Contact

Pour toutes infor­­­­ma­­­­tions :

Office de Tourisme

Tél. : 03 24 29 79 91

Mail : offi­ce@­por­tes­du­luxem­bourg.fr