entreprendre

Actualité

  1. Accueil
  2. entreprendre

Le Centre d'Appel de Douzy

ACD Douzy

En tout état de cause l'article paru le jeudi 21 avril n'avait pas l'intention de livrer de l'information mais de glisser sur une communication dont le calcul ne fait pas le compte...En effet les éléments portés à nos lecteurs concernant la fermeture des ACD (atelier de contact à distance), le centre d'appel qui a été mis en liquidation sont totalement faux….

La communauté de communes répond régulièrement à des appels à projet en vue de développer des implantations sur notre territoire. C'est un travail de veille et de prospection régulier. Les ACD souhaitaient une implantation rapide et développer fortement leur activité. Pour répondre rapidement à cet entrepreneur, la communauté de communes a loué des espaces modulaires en attendant l'étude de construction d'un bâtiment tertiaire adapté à leurs besoins. Le bâtiment visé devait à la fois héberger cette entreprise et offrir des espaces de bureaux à la location. Du fait de l'évolution difficile de l'activité des ACD, la communauté des communes n'a pas engagé l'investissement initialement prévu.

L'étude réalisée a couté 106 470 euros mais ce n'est en aucun cas une perte puisqu'elle prévoit la construction de bâtiments en plusieurs tranches que nous réaliserons prochainement au regard des sollicitations que nous pouvons avoir.

Lorsque nous avons accueilli cet investisseur, nous avions signé une convention dans laquelle il renonçait à toutes les aides liées à l'investissement (du fait de la location et de l'équipement des bâtiments modulaires proposés par la communauté des communes). Dans un premier temps, le tarif de location proposé aux ACD a été inférieur à notre coût de revient afin de faciliter l'implantation. Ensuite, l'entreprise a réglé au coût réel les loyers, le montant global facturé sur toute la période s'élève à 101 508 euros. A ce jour, cette implantation a coûté 125 367 euros à la collectivité et a permis à 28 salariés ( en moyenne : 60 emplois au départ et 18 à la fin) de travailler pendant deux ans.

Il est bien dommage et dommageable de lire de tels articles qui pointent cette fermeture comme le symbole d'un échec alors que la zone d'activité de Douzy comme celles de Wé et Mouzon, connaissent un taux de remplissage que d'autres territoires nous envie.

Lorsque l'on agit pour dynamiser le développement économique on prend des risques, c'est évident. Pour se livrer à une analyse, à un bilan il faut prendre l'ensemble des actions...Là encore nous n'avons pas à rougir, au regard des millions d'investissements réalisés sur notre territoire par des entreprises elles- même, (bâtiments, équipements productifs….).

Il n'y a pas de développement sans risques ! Les vrais entrepreneurs le savent !

Programme du cinéma de Stenay

Cinéma

Programme du cinéma de Stenay

Cinéma